Objets 100 % connectés et leur application téléchargeable

Objets 100 % connectés et leur application téléchargeable

Babolat Play, surveille l’activité du joueur

Babolat Play surveille l’activité du joueur. © Babolat

Connectée à une application, la raquette connectée de Babolat permet au joueur de tennis d’analyser son jeu, sa vitesse et sa technique pour s’améliorer. Il peut ensuite suivre sa progression, au fur et à mesure de ses sessions d’entraînement et de ses matchs, découvrir le type de coup qu’il joue souvent ou ceux qu’il n’utilise pas assez, analyser sa puissance et son endurance… Et comparer ses résultats avec d’autres joueurs inscrits sur la plateforme.

Nutricook, la cocotte inteligente de Seb

La Nutricook est reliée via Bluetooth au smartphone. © Seb

Seb est l’une des premières marques françaises à s’être lancée dans le secteur des objets connectés. Elle propose ainsi à la vente une cocotte connectée, la Nutricook Connect, reliée à une application Web ou mobile.

L’utilisateur choisit une recette sur l’application et découvre les étapes de préparation. Il sait quel programme choisir, quand monter ou baisser la chaleur… La cocotte est connectée à l’application via bluetooth. Elle coûte environ 250 euros.

Gran Baristo Avanti, la cafetière connectée de Phillips

La machine a café connectée est disponible en Allemagne, Russie et Pays-Bas. © Philips

Contrôler sa cafetière depuis sa tablette ou son smartphone : c’est ce que propose désormais Philips avec sa cafetière à broyeur de grains connectée, Saeco Gran Baristo Avanti.

16 cafés différents peuvent être préparés depuis son application grâce à une connexion bluetooth. L’utilisateur reçoit des alertes quand il doit changer le filtre à eau ou détartrer la machine à café et peut racheter facilement tous les ingrédients et accessoires via l’application. La machine coûte environ 1 600 euros et est disponible en Allemagne, Russie et aux Pays-Bas.

Le pyjama connecté de Kiabi raconte des histoires

Les motifs du pyjama peuvent être scannés par un smartphone. © Kiabi

Kiabi a dévoilé en octobre son Pyjebook, un pyjama connecté destiné aux enfants et développé en partenariat avec Disney. Après avoir téléchargé l’application, les parents peuvent scanner l’un des visuels du pyjama avec leur smartphone. Selon l’image choisie, on accède à une histoire de 40 pages (trois sont disponibles), à lire ou à écouter : les princesses Disney dans le modèle pour filles, Cars dans le modèle pour garçon.

Quelques mois plus tôt, Etam lançait de son côté « Histoires courtes by Etam », des pyjamas et nuisettes à scanner pour accéder à dix nouvelles exclusives d’auteurs français.